Le témoignage d'un client heureux...

Gilbert, 52 ans, agent administratif, Paris (mail du 05/12/14)

Quand je suis rentré chez moi avec mes deux bonnes heures de retard par rapport à mes habitudes, j'étais pas vraiment rassuré.

Quand j'ai vu le sourire de ma femme et son inquiétude sur l'état de ma dentition, j'ai compris que "mon petit alibi" avait fait son effet.

Franchement malgré vos conseils je doutais de "ma couverture". Aujourd'hui je sais que je vais pouvoir assumer avec plus de tranquillité mes petits écarts "sentimentaux".

Encore merci

-------------------------------------------------------------------------
GIlbert nous avait contacté un matin en urgence pour justifier deux heures en fin de journée pour un moment de liberté qu'il ne voulait  pas manquer. Il souhaitait pouvoir éventuellement  réutiliser son alibi dans les semaines à venir.

Nous lui avons proposé, pendant le trou de son emploi du temps, de faire téléphoner à son épouse l'assistante d'un centre dentaire (avec une voix féminine) en l'informant qu'à la suite d'une dent déchaussée subitement son époux était retenu par une petite intervention dentaire sans gravité, mais nécessitant plusieurs autres séances pour la totalité des soins. Petit mensonge, mais mission accomplie.